La Secrétaire générale de l’OIF et le Recteur de l’AUF


Madame Michaëlle Jean, Secrétaire générale de l’OIF, et Monsieur Jean-Paul de Gaudemar, Recteur de l’AUF, effectuent, du 23 mai au 28 mai, une tournée en Europe centrale et orientale, qui a commencé en Bulgarie.

Dans ce cadre, le 24 mai dernier, les deux responsables se sont rendus à l’ESFAM, où ils ont rencontré les équipes de l’AUF et de l’OIF qui travaillent à l’ESFAM, à l’Antenne du BECO à Sofia et au CREFECO, ainsi que des étudiants et des représentants du corps professoral. Ils ont pu constater à cette occasion l’excellente base technique et la dotation pédagogique, et ont apprécié l’accueil des étudiants de l’ESFAM. Les représentants du Gouvernement bulgare qui accompagnaient la délégation de l’OIF et de l’AUF ont exprimé leur satisfaction pour la bonne utilisation des locaux mis à disposition par la Bulgarie.

Plus de soixante-dix étudiants, de la promotion 2015-2016, issus de 24 nationalités, ont participé à cette rencontre. Ils ont eu l’occasion d’échanger avec la Secrétaire générale de l’OIF, le Recteur de l’AUF et la direction de l’ESFAM sur leur séjour à Sofia dans le cadre de leur formation. Les étudiants ont témoigné de leur expérience de vivre et travailler ensemble, s’appuyant sur le partage de la langue française et des valeurs universelles, notamment la tolérance, l’humanisme et la diversité culturelle.

Plusieurs interventions des étudiants ont porté sur la valeur ajoutée de l’ESFAM, sur son rôle dans leur parcours professionnel et personnel. L’ESFAM offre aux étudiants l’opportunité de vivre une expérience exceptionnelle et très enrichissante tant sur le plan académique que personnel.

Au niveau académique, l’ESFAM permet aux étudiants de bénéficier d’un enseignement de haut niveau, dispensé par des professeurs renommés issus de différentes universités de l’espace francophone, leur assurant une seconde compétence dans la gestion des affaires publiques ou privées. Au niveau personnel, l’ESFAM offre l’opportunité de rencontrer des personnes venues de divers horizons permettant un important enrichissement culturel et relationnel.

Selon un étudiant du Master Administration des entreprises, « le fait de côtoyer pendant plus de neuf mois des collègues d’une trentaine de nationalités, de s’accoutumer à leur façon de penser, a affermi notre ouverture d’esprit et contribué au développement de notre aptitude à travailler dans un environnement multiculturel. (…) En arrivant à l’ESFAM, nous étions simplement des ingénieurs, des économistes, des gestionnaires, des juristes, des philologues mais nous en repartirons tous nantis d’une seconde compétence en Management des organisations fortement prisée sur le marché du travail. »

La Secrétaire générale de l’OIF, Madame Michaëlle Jean, fortement touchée par les témoignages des étudiants, les a félicités pour l’accomplissement de leur travail et pour leur sagesse de vivre ensemble dans une parfaite synergie, surtout dans l’actuel contexte international.

A son tour, le Recteur de l’AUF a apprécié la sincérité et la maturité des intervenants, tout en leur conseillant de changer de perspectives pour ce qui est de leur futur professionnel. Même si l’administration et les entreprises privées peuvent constituer des cibles pour leur intégration professionnelle, le Recteur de l’AUF leur a fortement recommandé d’être plus proactifs et créatifs, d’avoir l’esprit d’entrepreneuriat pour créer leur propre entreprise et contribuer ainsi au développement de leur pays.